Teatro dal Verme

Le théâtre Dal Verme a été conçu par l'architecte Giuseppe Pestagalli, à la demande du comte Francesco Dal Verme, et était initialement utilisé pour des reprèsentations de pièces de théâtre et d'opéras durant tout le XIXe siècle et dans les premières années du XXe. Aujourd'hui, le théâtre ne sert plus pour l'opéra et sa programmation comprend des concerts, des pièces de théâtre et de la danse, ainsi que des expositions et des conférences.

Le bâtiment initial, d'une capacité de 3 000 places, surmonté d'une grande coupole, a été construit selon la forme traditionnelle d'un fer à cheval, avec deux niveaux de loges et une grande galerie (ou loggione), qui à elle seule pouvait offrir plus de 1 000 sièges.

Le théâtre fut inauguré le 14 septembre 1872 avec une production des Huguenots de Meyerbeer. Durant ses « années d'or » le théâtre vit la création mondiale du premier opéra de Giacomo Puccini, Le Villi (31 mai 1884), de I Pagliacci (21 mai 1892) et I Medici (9 novembre 1893) de Ruggero Leoncavallo ou encore de Signa de Frederic Hymen Cowen (12 novembre 1893). La première représentation italienne de La Veuve joyeuse de Franz Lehar y fut donnée le 27 avril 1907.

Dans les années 1930, le théâtre a été principalement utilisé comme cinéma. Il a ensuite été gravement endommagé par un bombardement aérien américain pendant la Seconde Guerre mondiale, après quoi sa magnifique coupole centrale, qui a survécu à l'attentat, a été dépouillée de toutes ses pièces en métal par l'armée d'occupation allemande. Il a été partiellement reconstruit en 1946, et pendant un temps, dans les années 1950, il a été utilisé pour la représentation de comédies musicales. Il est ensuite redevenu, jusqu'au début des années 1990 une salle de cinéma et a également servi pour des meetings politiques.